Handicap-musique

Handicap-musique

Résumé : Création de la première classe adaptée dans un conservatoire municipal
 
Par le

PARIS, 26 jan (AFP) - La première classe adaptée pour des personnes handicapées dans un conservatoire de musique a été créée par une convention entre la mairie de Montereau-Fault-Yonne (Seine-et-Marne) et la fédération des
associations pour adultes et jeunes handicapés (APAJH), a-t-on appris dimanche.
La convention stipule que le conservatoire mettra à disposition de l'APAJH un local et des instruments de musique une heure trente par semaine pendant le temps scolaire, selon un document dont l'AFP a eu copie.
L'APAJH versera en contrepartie 18 euros par an et par enfant pour l'exercice 2003, prendra en charge l'assurance responsabilité civile
nécessaire et rémunérera l'intervenant extérieur qui animera la classe, selon Dominique Mégret, éducateur spécialisé à l'origine de cette initiative.
Le député-maire de la ville, Yves Jego (UMP), la comédienne Sandrine Bonnaire qui soutient cette initiative depuis plusieurs mois et M. Mégret
rencontreront mardi la secrétaire d'Etat aux personnes handicapées, Marie-Thérèse Boisseau, pour évoquer les possibilités de l'élargir à tous les conservatoires municipaux ou nationaux du territoire.
Un collectif s'est créé en septembre dernier, avec des musiciens, des éducateurs et des établissements pour personnes handicapées ou personnes âgées dépendantes, avec pour objectif "l'inscription dans la loi d'un texte
prévoyant la création d'au moins une classe par conservatoire pour accueillir des personnes portant un handicap physique, mental ou social".
Ce texte pourrait faire partie du projet de loi pour la révision de la loi d'orientation de 1975 sur le handicap que prépare actuellement Marie-Thérèse Boisseau, pour le courant de l'année 2003, année européenne des personnes handicapées, espèrent les membres du collectif "Classes de musique pour tous"
que soutient aussi la chanteuse Nicoletta.

cd/cel/sp

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ".