Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Handicap: un camping imaginaire?

Handicap: un camping imaginaire?

Résumé : Le collectif 'Ni pauvre ni soumis' (NPNS) en Midi-Pyrénées a installé pour un soir le camping imaginaire de la 'Dèche-sur-mer', sur un parking en bordure du Gers, afin de rappeler la situation de précarité des personnes atteintes de handicap.
 
Par le

AUCH, 16 juil 2009 (AFP) -"Ce camping est là pour rappeler que les personnes handicapées ou atteintes de maladies invalidantes ont des allocations très faibles, ne peuvent pas assumer le quotidien et par conséquent encore moins partir en vacances", a dit Anne-Marie Nunes, porte-parole de NPNS.
"On se bat pour un revenu d'existence qui soit au minimum égal à un SMIC brut car pour la plupart, c'est au mieux, 25% en dessous du seuil de pauvreté, entre 600 et 800 euros par mois", a-t-elle ajouté.
Une quinzaine de personnes en fauteuil, accompagnées de membres de l'Association des paralysés de France (APF), se sont installées sur un coin de parking décoré d'une grande bâche représentant une plage, car "au camping de la Dèche-sur-mer c'est tellement la dèche qu'il n'y a même pas la mer", s'est exclamé, tout sourire, sur son fauteuil électrique, Odile Maurin.
"Le problème des personnes en situation de handicap c'est que si elles ne peuvent pas travailler, il y a très peu de chances que leur situation s'améliore, elles sont condamnées à vivre toute leur vie en dessous du seuil de pauvreté", a ajouté Mme Nunes, elle-même dans un fauteuil.
"On ne demande pas les congés payés, mais simplement de quoi vivre et profiter, un petit peu, de la vie", car selon elle "partir en vacances c'est important pour faire une pause, découvrir d'autres horizons et aussi d'autres personnes".
cor/ap/DS

 « Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ».

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.