L'accès des personnes handicapées à une offre touristique

L'accès des personnes handicapées à une offre touristique

Résumé : Une étude nationale est actuellement menée par Odit France, le Ministère de l'Economie de l'Industrie et de l'Emploi (Direction du Tourisme) et l'Association Tourisme et Handicap et nous vous invitons à apporter votre témoignage.
 
Par le

Pour promouvoir les réalisations des acteurs touristiques qui ont fait le choix de s'engager dans l'accueil des personnes handicapées, le ministère du tourisme a décidé de procéder à la mise en place en 2001 du label «Tourisme et Handicap»
A l'exception des activités de pleine nature qui ne sont pas encore toutes « labellisables », ce label couvre la plupart des prestations touristiques et prend en compte les quatre principales familles de handicaps : auditif, mental, moteur et visuel.
Celui-ci offre une information fiable et objective sur l'accessibilité des lieux de vacances et de loisirs, et représente un gage de qualité des prestations proposées.
Actuellement près de 2 200 sites bénéficient de ce label.

 

Objectif de l'étude et Résultats attendus :

L'objectif majeur est de doter, dans un esprit opérationnel, l'ensemble des acteurs touristiques d'éléments de réflexion pour optimiser leur offre et poursuivre son développement.
Au-delà des constats, l'étude doit également proposer des arguments qui permettront aux acteurs de promouvoir le label auprès des professionnels (rentabilité économique, marché potentiel direct/indirect, concurrence...), ainsi que des préconisations stratégiques (développement, communication et promotion) à mettre en place afin de permettre aux différents acteurs d'envisager des moyens d'actions et des synergies adaptés aux attentes et enjeux.


Dans cet esprit, ODIT France, la Direction du Tourisme et leurs partenaires, souhaitent approfondir l'étude conduite en 1998 avec un triple objectif :

 

  • Mesurer l'évolution quantitative de ce segment de clientèle spécifique.
  • Identifier les besoins et les attentes des clientèles françaises et étrangères en matière d'activités de tourisme et de loisirs accessibles.
  • Evaluer les retombées directes et indirectes, quantitatives, qualitatives et économiques du label national Tourisme et Handicap, six ans après le début de sa mise en œuvre, pour apprécier en particulier sa notoriété et mesurer son impact dans le choix d'une destination.

 

Ce triple objectif permettra notamment :


- de préciser la typologie de ce segment de clientèle (âge, CSP, répartition par type de handicap, ressources disponibles),
- de comprendre les comportements, les mécanismes de décision, les freins au départ de cette population face à l'offre touristique française (séjours individuels ou collectifs, durée des séjours, moyens de déplacements utilisés, activités pratiquées, nature des prestations recherchées...),
- de réaliser une évaluation marketing de l'offre touristique et de loisirs. Cette phase doit permettre de cerner les éventuels écarts existant entre l'offre actuelle et les attentes des personnes en situation de handicap, notamment au regard de leurs référentiels locaux, et les aménagements réalisés en l'espace de six ans par les opérateurs touristiques.

 

Avancement de l'étude

A ce jour, plusieurs volets de l'étude ont déjà été menés :

- Une enquête auprès les professionnels labellisés « Tourisme et Handicap » : 616 professionnels du tourisme ont été interrogés afin d'apprécier l'impact du label pour leur activité et de dresser un bilan du label à ce jour

- Une enquête vers les professionnels du Tourisme non-labellisés : 610 professionnels non-labellisés ont été sollicités afin de mesurer leur connaissance du label Tourisme et Handicap et d'apprécier l'intérêt porté à ses questions

- Une enquête auprès d'un échantillon représentatif de la population française afin de mesurer la connaissance du label auprès du grand public (1013 personnes ont été interrogées)

- Une enquête auprès des personnes handicapées afin de comprendre les comportements et les attentes des personnes en situation de handicap partant ou non en vacances (350 personnes ont apporté leurs témoignages).

 

Une étude nationale est actuellement menée par Odit France, le Ministère de l'Economie de l'Industrie et de l'Emploi (Direction du Tourisme) et l'Association Tourisme et Handicap en partenariat avec plusieurs organismes institutionnels.

Nous vous invitons à apporter votre témoignage en répondant à un questionnaire en ligne, merci pour votre participation.

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Commentaires

Réagissez à cet article
 

Le 16/01/2009 par roig :
A souligner le travail parrainé par la Mutuelle INTEGRANCE,de Franck Vermet,qui a réalisé d'excellents guides pour la région Bretagne, Paris,ile de France, la guyane, le var(récent),avec une appréciation fine de l'accessibilité(les sanitaires notamment).

Le 16/01/2009 par kmgite :
Propriétaire d'un gîte labellisé Tourisme et Handicap (4 déficiences). Il est encore très difficile aujourd'hui de faire passer le message ...

Le 16/01/2009 par FRANCOISE RECTON :
Les sites labellisés tourisme et hadicap c'est bien mais il faudrait qu'ils ne soient pas plus chers que les autres. C'est souvent le soucis en ce qui concernent les sites ou séjours aménagés pour les personnes handicapées

Le 18/01/2009 par ambiance :
Je cherche à proposer des sorties à des personnes handicapées du département des Hautes - Alpes mais personne ne m ' aide : Conseil Général, office du Tourisme , Tourisme et Handicap , Associations.spécialisées..encore une fois , les handicapés n ' interessent pas..!.

Le 19/01/2009 par Hodebar :
A souligner, la création de 3 itinéraires de découverte de la ville de Bordeaux labellisé T&H. En quelque sorte, l'ossature d'un futur réseau.

Le 19/01/2009 par THOMAS Serge :
Retraité, paraplégique,résidant à La Réunion et aimant beaucoup, j'ai beaucoup été décu lors de mes choix d'hébergements soit disant "adaptés". J'ai repris confiance depuis que j'ai choisi des hébergement labelisés "Tourisme et handicap" qui m'ont toujours donné satisfaction. Je vous encourage à poursuivre votre démarche mais surtout à être toujours très rigoureux dans l'attribution de ce label mais surtout à effectuer des contrôles fréquents du respect des normes. Je vous en remercie. Serge THOMAS (0262 45 46 69)

Le 20/01/2009 par Marc Chaperon :
Rendre sa structure accessible! Mais pour qui?
Je suis une micro-entreprise touristique, juste 2 gites et 4 chambres d'hôtes. En 2003 nous avons décidés de rendre accessible tout public 2 Chambres, en 2005, nous avons accédé au label Tourisme et handicap.
Quel bilan?
Excepté la demande d'adhésion payante à des catalogues ou des associations payantes, nos deux chambres et notre gîte reste méconnu au public handicapé.
Faut-il être une très grande chaîne hôtelière ou adhèrer à une association reconnue pour que les personnes qui en ont besoin puisse accéder à l'information, et donc à l'hébergement?
Bienvenue en Normandie, pour tous!

Le 22/01/2009 par Jean Claude MOUTON :
étant à la fois handicapé ( paraplégique ) et importateur de scooters électriques , je regrette que les divers sites touristiques contactés ( grands parcs municipaux /parc d'attractions / office du tourisme ) ne s'intéressent pas à cette aide à la mobilité qui concerne autant les PMR que les personnes âgées .
Je vais contacter ODIT FRANCE
ma ligne = 04 78 62 23 39

Le 24/01/2009 par Paiichka 15 :
Depuis 2ans nous envisageons de transformer notre grange en chambres d'hôtes accéssibles aux personnes à mobilité réduite. Nous nous heurtons à plusieurs problèmes : la ville toute proche a des trotoirs mal commodes et aucun équipement réellement accessible, il n'y a pas à proximité de loisirs accéssibles, les entreprises de la région sembles frileuses à assurer l'entretien technique d'un élévateur.
Pourtant nous aimons la moyenne montagne et nous voulons la partager avec ce public !

Le 24/01/2009 par Paiichka 15 :
Depuis 2ans nous envisageons de transformer notre grange en chambres d'hôtes accéssibles aux personnes à mobilité réduite. Nous nous heurtons à plusieurs problèmes : la ville toute proche a des trotoirs mal commodes et aucun équipement réellement accessible, il n'y a pas à proximité de loisirs accéssibles, les entreprises de la région sembles frileuses à assurer l'entretien technique d'un élévateur.
Pourtant nous aimons la moyenne montagne et nous voulons la partager avec ce public !

Le 09/02/2009 par Marc Chaperon :
réponse à Françoise Recton.
Ayant des gîtes et des chambres d'hôtes labellisés, autour de chez moi de nombreux sites de visites, je ne vois pas de différence de prix entre les labellisés ou non.
La labellisation étant une dèmarche volontaire de notre part, elle se traduit plus par une volonté de partage qu'une volonté commerciale.
Bienvenue en Normandie à tous.
Marc 02 31 92 33 63

Le 17/02/2009 par Martine Rooy :
Ayant des Meublés de tourisme labellisés depuis 2 ans,nos tarifs sont les mêmes pour tous, nous ne faisons pas de discrimination. Notre démarche d'accueil est la même pour tous, notre motivation et notre implication pour la commercialisation de notre structure par le biais du Net, nous permet d'enregistrer quelques réservations aussi bien par des familles classiques,des groupes d'amis,des personnes en situation de handicap; le Contact téléphonique est notre première Chance et l'Ecoute des attentes la deuxième. Un vacancier satisfait parlera de nos gîtes et fera notre publicité bien mieux que nous.Un seul regret, c'est le désengagement total de notre petit village, en Haute Saintonge Boisée, qui ne fait aucun effort pour rendre accessibles ses trottoirs et donc ses commerces. Dommage, il y a tant à découvrir sur place, pourquoi être obligé de diriger notre clientèle vers d'autres sites qui auront mieux à proposer.
Martine 05 46 48 47 07.

Le 16/02/2011 par patboun :
La base nautique de Saint-Estèphe (24) est totalement accessible à tous, rampe banalisée pour non voyant, tir-à-l'eau, fautueils TT. surveillant, superbes randonnées autour du lac. Aménagements effectués par le Conseil Général de la Dordogne. A faire connaïtre.

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.