Financement des équipements touristiques adaptés

Financement des équipements touristiques adaptés

Résumé : Les équipements touristiques pour les personnes handicapés bénéficieront de l'aide de l'Etat
 
Par le

MARSEILLE, 14 août 2007 (AFP) - Le ministre de la Solidarité Xavier Bertrand a annoncé  que les équipements touristiques pour handicapés comme les "tiralos", fauteuils amphibie facilitant la baignade, pourront bénéficier de l'aide du Fonds interministériel d'accessibilité aux handicapés (Fiah).

"Jusqu'à présent, les équipements touristiques pour handicapés ne pouvaient pas bénéficier de l'aide de ce fonds mais je pense que nous devons aujourd'hui avoir une démarche globale et rendre plus accessibles les plages et les lieux de loisirs", a déclaré le ministre qui a visité une plage marseillaise équipée depuis 1998 d'un ponton pour faciliter la baignade des handicapés et de "tiralos".

Il a rappelé que ce fonds qui vise à soutenir les projets pour rendre plus accessibles les lieux publics et les transports n'est toujours pas utilisé pleinement par les communes, les collectivités locales mais aussi "l'Etat lui-même".

"Six millions d'euros mis à disposition dans ce fonds n'ont pas été utilisés" (sur la totalité des fonds mis à disposition pour 2006, ndlr), a regretté M. Bertrand. "L'accès des handicapés ce n'est pas seulement une question d'argent mais aussi une question de priorité", a-t-il insisté en précisant qu'il comptait "montrer ce qui ne va pas" en se rendant prochainement dans des lieux qui ne sont pas suffisamment accessibles.

"Il y a des entreprises de transport en France qui n'ont toujours pas mis l'accessibilité au coeur de leurs priorités", a regretté le ministre en rappelant que la France "a des années de retard" dans ce domaine par rapport à certains voisins européens.

A Marseille, Xavier Bertrand a fait un court trajet, en compagnie de paralysés, dans le tramway mis en service en juin et "accessible à 100%", selon la Régie des transports de Marseille (RTM). Des boutons spécifiques pour les utilisateurs de fauteuils roulants ont notamment été installés dans les rames pour leur permettre d'ouvrir les portes plus longuement aux arrêts.

Comme pour la plupart des lignes à Paris, le métro marseillais n'est en revanche toujours pas accessible même si les nouvelles stations prévues le seront en 2009. 50% des bus urbains sont équipés selon la RTM mais plusieurs personnes handicapées ont indiqué à l'AFP que les rampes d'accès étaient "souvent bloquées ou les gens ne savent pas s'en servir". La RTM vise "une accessibilité pour les personnes à mobilité réduite d'une part significative du réseau en 2010".

iw/cr/cbn

 

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ».