Léon Bertrand remet le 1.500e label 'Tourisme et handicap'

Léon Bertrand remet le 1.500e label 'Tourisme et handicap'

Résumé : Le ministre délégué au Tourisme, Léon Bertrand, a remis mardi 6 mars à Nantes le 1.500e label 'Tourisme et handicap' à une péniche adaptée pour accueillir des handicapés.
 
Par le

NANTES, 7 mars 2006 (AFP) - Lancé en 2001, le label "Tourisme et handicap", vise à répondre aux attentes des personnes en situation de handicap désireuses de voyager, leur garantissant un accueil de qualité en matière notamment d'accessibilité.
La péniche labellisée mardi appartient à une association, "Cap vert" qui intervient dans le domaine du tourisme fluvial à caractère social. Elle navigue sur une partie du canal de Nantes à Brest.
Cette péniche neuve de 26,40 mètres comporte 14 couchages, dont 7 pour des personnes à mobilité réduite. Dotée d'un ascenseur, elle a été pensée pour accueillir des handicapés qui y sont totalement autonomes, a indiqué à l'AFP le président de l'association, Dominique Marichal.
Le tourisme pour handicapés physiques ou mentaux, représente un marché potentiel de près de 40 millions de personnes en Europe.
S'y ajoutent les handicaps provisoires (jambes ou bras cassés, etc...), les personnes souffrant d'un déficit visuel ou auditif et le nombre croissant de personnes âgées souffrant d'une mobilité réduite.
"Ce que nous recherchons, c'est que les professionnels du tourisme intègrent la notion de handicap dans leur pratique", a expliqué Annette Masson, présidente de Tourisme et handicap.
Les principales régions à disposer d'établissements labellisés sont le Languedoc-Roussillon, le Midi-Pyrénées ou l'Ile-de-France. D'autres, comme la Bretagne ou la Champagne-Ardennes n'en ont aucun.
Miss France, sensibilisée à cette question avec le BTS tourisme dont elle est titulaire, était également présente à la cérémonie.
mcl/clc/bw

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ".