Festival Handicap sur scène 2005 : Un coup d'essai, un coup de maître (2ème partie)

Festival Handicap sur scène 2005 : Un coup d'essai, un coup de maître (2ème partie)

Résumé : Pour chaque ces catégories il y avait avait 4 passages en tenues dites de ville, de jeune fille, de soirée et traditionnelle. Une épreuve de culture générale en français et en anglais leur aussi été soumise.08 questions orales.
 
Par le

Lire le début:
http://www.handica.com/acces_themes/article.php?cat=1.0.0.0&art=1837

Le jury était présidé par Mlle Léopoldine ETAME, Handicapée motrice, étudiante en 2è année sociologie à l'Université de Yaoundé1. A ses cotés, Innocent ATANGANA, Etudiant en cycle de Doctorat, juriste, Mme Jeanne NGO NTAMAG Esthéticienne, Mme Louisette MABIOM NGALLE, Inspecteur des Affaires Sociales en service au Ministère des Affaires Sociales, et Mlle Carole TCHAPTCHET, Journaliste à Radio Satellite FM.

Après le rappel des règles du jeu et les Mises au point par le président du comité d'organisation, le concours proprement dit pouvait commencer. Les 350 spectateurs parmi lesquels Mme Marie Céline BESSALA, Délégué provincial des Affaires Sociales, Représentante personnelle du Ministre, et ses collègues de la Culture, de la Promotion de la Femme et de la Famille, du Président de l'Union Africaine des Aveugles , M. Paul TEZANOU, et bien d'autres personnalités du monde du Handicap. Au bout de 105 minutes d'intenses émotions, de coquetterie et de galanterie, les résultats suivants ont été enregistrés :

a)chez les MOTRICES MISS HANDICAPEE :
Marie Salomé NGO-BIBE 21ans, coiffeuse et tenancière de call-box (téléphone mobile)

1ère Dauphine :Judith MAGNE : 24 ans, coiffeuse, vendeuse, athlète.
2è Dauphine : Rose NGANGOU TCHAMENI ,26ans sans emploi

b) chez les VISUELLES. MISS HANDICAPEE :
1ere Bernadette NGONO : 21 ans, élève en Terminale A4 .
2ère Dauphine :Madeleine NGUIMZEU 23ans, commerçante et Athlète.
3è Dauphine :Stéphanie SIME, 20ans, élève en classe de 1ère .

A la fin des prix allant des fauteuils roulants aux produits de beauté en passant par les bijoux les ustensiles de cuisine et effets vestimentaires et des Diplômes ont été remis aux lauréates.
CONCOURS D'ART SUR LE HANDICAP :

Peinture : Lauréat :Sylvain –Martin DIKANDA
Poésie : Hugues TCHOUGMENI
Dessin : Roméo TCHAMALEU.

*******IMPRESSIONS********
ETAME Léopoldine (présidente du jury) " Mes impressions sont bonnes, et ma joie est d'autant plus grande que j'ai eu à présider le jury de la toute première élection des Miss Handicapée. J'entre dans l‘histoire. J'ai remarqué qu'il y a un fort potentiel chez la femme Handicapée Camerounaise. Celle-ci doit se valoriser, se mettre en évidence. Maintenant qu'elles son élues, j'espère que le comité d'organisation se battra pour que ces dernières soient connues, et qu'elles accomplissent la mission à elles assignées. Elles devront se déployer en véritables ambassadrices de lutte contre les MST/SIDA et les Agressions Sexuelles. Puisse cette grande initiative être soutenue. La VOIX des HANDICAPES mérite des sincères encouragements. Une certaine monotonie vient d'être rompue au sein de la population Handicapée Camerounaise. Bon vent au Handicap-sur- Scène ".

Innocent ATANGANA (président du jury poésie et peinture) : Je viens de découvrir la grande richesse des artistes Camerounais en matière de Handicap. Nous avons été marqués par la pertinence des thèmes, des termes et de l'engouement. Je crois que ce sont les meilleurs qui ont été déclarés vainqueurs. Je souhaite aux organisateurs beaucoup de courage et de réussite dans cette vaste œuvre de valorisation de la personne Handicapée. ".

Mme Marie-Céline BESSALA (Délégué Provincial Affaires Sociales /Représentante du Ministre) " Des Miss Handicapées au Cameroun ! Je crois rêver. Des tableaux de peinture en vrac sur le Handicap, il fallait y penser .Il me manque des mots pour qualifier ce que LA VOIX DES PERSONNES HANDICAPEES nous a donné l'occasion de voir depuis le début de ce Festival. Des expositions d'objets d'Art, nous en avions l'habitude. Mais tableaux de peinture, sur le Handicap, des spectacles vivants et Variés, mettant sur scène tous les types de Handicap et personnes dites Valides, témoigne du sens élevé d'Esprit et de créativité des organisateurs. C'est une véritable révolution que Didier ONANA qu'on connaissait beaucoup plus comme journaliste en charge des Handicapés et l'équipe qu'il a mise sur pied sont entrain d'opérer. La richesse des thèmes abordés aussi bien dans les spectacles que les poèmes et les tableaux sont là des signaux forts. Désormais les P.H. du Cameroun comprendront que l'Art est une arme importante pour la sensibilisation des problèmes des Handicapés et aussi d'expression et de divertissement. Je ferai de mon mieux pour permettre aux filles élues ce soir de mener à bien leur mission. Nul n'ignore les dangers que courent les filles Handicapées. Alors une tournée de sensibilisation dans les institutions des personnes Handicapées du Cameroun , villes et villages est formidable. Je souhaite un bon courage aux organisateurs .Le Ministère des Affaires Sociales , par ma voix leur dit MERCI. ".
Martin Sylvain DIKANDA (lauréat du concours de peinture.(03 tableaux) : " je suis très ému par le prix que je viens de remporter. C ‘est une initiative louable qui mérite d'être encouragée. Je n'avais jamais pensé peindre sur le Handicap. Je suis désormais convaincu que les Handicapés ont besoin de nous les valides pour les aider à résoudre leurs problèmes. Je serai dans l'avenir à leurs cotés. Mon tableau aborde le problème du mariage et de la création d'un foyer, d' une famille, gages d'une certaine stabilité . Beaucoup de personnes Handicapées en souffrent. Elles sont nombreuses qui sont rejetées par les valides. Les filles abusées sexuellement, les hommes acceptés quand ils ont des moyens. Les personnes Handicapées méritent mieux. ".


La suite, photos et interview des Miss et du président du comité d'organisation:
http://www.handica.com/acces_themes/article.php?cat=1.0.0.0&art=1839