Accessibilités des musées et monuments: le ministère de la Culture s'engage à son tour

Accessibilités des musées et monuments: le ministère de la Culture s'engage à son tour

Résumé : Le ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres a signé à son tour la 'charte nationale de l'accessibilité', qui entend faciliter l'accès des personnes handicapées aux lieux publics.
 
Par le

PARIS, 29 nov 2004 (AFP) -

Présentée début décembre 2003 par le ministère de l'Equipement, la charte a déjà été paraphée par plusieurs ministres (personnes handicapées, transports, sports, tourisme et logement).
"Il ne s'agit pas seulement d'accessibilité aux sites, aux oeuvres, aux monuments, mais aussi aux métiers" de l'art et de la culture, a indiqué M. Donnedieu de Vabres à la presse.
"Le chantier devant nous est immense", a-t-il ajouté, après la réunion avec notamment François Goulard (Transport), Marie-Anne Montchamp (personnes handicapées), le président de France Télévision Marc Tessier et la directrice du Centre national de la cinématographie (CNC) Catherine Colonna.
Les questions d'accessibilité figurent aussi dans un projet de loi attendu en dernière lecture à l'Assemblée nationale fin décembre.
Après la seconde lecture au Sénat, l'Association des paralysés de France (APF) s'était déclarée "révoltée" notamment par l'"absence de délai pour la mise en accessibilité des établissements recevant du public".
"Je ne peux pas garantir que tous les bâtiments ou monuments seront accessibles dans dix ans", a déclaré M. Donnedieu de Vabres, qui préfère la "prudence nécessaire" dans ce domaine.
Une convention a également été signée pour "développer la pratique artistique et culturelle des personnes handicapées dans les institutions", lors de la commission qui a fait un point sur le sous-titrage des programmes de France Télévisions.
st/mle/ds

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2003) Agence France-Press.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations. ".