Hello Handicap le salon 0 déplacements, 100% recrutement

Titanic à Belfast : le "must" des expériences accessibles

Titanic à Belfast : le "must" des expériences accessibles

Résumé : Revivre l'épopée du Titanic, c'est désormais possible au Titanic Belfast, dans la ville d'Irlande du Nord qui l'a vu naître. Un musée colossal qui propose une expérience mythique et surtout parfaitement accessible. Incontournable à 1h15 de Paris
 
Par le

Titanic, terrific, apocalyptic and mythic. Le navire de tous les superlatifs. A l'occasion du centenaire de son naufrage le 15 avril 1912, la planète a une nouvelle fois vibré au souvenir d'une des plus sidérantes tragédies de tous les temps. L'insubmersible qui faisait la gloire de tout un pays a sombré dans l'Atlantique nord, en quelques heures. Un engouement largement alimenté par le film de James Cameron.

Au cœur des chantiers navals

Un siècle plus tard, le bijou de la White Star Line reprend vie, à l'endroit même où il fut construit, au cœur des chantiers navals de Belfast. La capitale de l'Irlande du Nord vaut à elle seule le voyage mais l'inauguration le 31 mars 2012 de ce musée consacré à l'histoire du RMS Titanic n'a fait que consolider son attrait. Une architecture admirable, rappelant la proue du navire. Haute de 27 mètres, elle correspond exactement à ses dimensions, de la quille à la passerelle. Un projet d'autant plus ambitieux et symbolique qu'il a été mené dans une ville dévastée par une guerre civile qui a fait 3 000 morts entre 1970 et 1998, sorte de réhabilitation pacifique aux yeux du monde. C'est une entreprise privée, Titanic Quarter, qui l'a en grande partie financé (115 millions d'euros au total) en commençant par racheter les 75 hectares de terrain laissés à l'abandon depuis plusieurs années.

Des reconstitutions stupéfiantes

Ce musée ne recèle aucune relique mais a utilisé les technologies les plus modernes pour plonger le visiteur dans l'histoire du paquebot le plus emblématique au monde. "Vaisseau" majestueux édifié autour d'un atrium colossal, sur six niveaux et neuf longues galeries, il ne ménage ni la mise en scène ni les effets spéciaux. Des reconstitutions à l'identique permettent de se glisser dans la fournaise des ateliers, des salles des machines ou dans l'intimité des cabines. On revit les fastes du voyage inaugural. Une dernière partie est consacrée au naufrage (la température chute brutalement quand on y pénètre) et à la découverte de l'épave en 1985 dans une grande salle de projection.

Au top de l'accessibilité

La modernité du lieu a évidemment facilité tous les aménagements nécessaires aux visiteurs handicapés, dans le moindre détail. Un numéro dédié permet de préparer sa visite (+44 28 9076 6399). Tous les espaces et galeries sont entièrement accessibles aux personnes à mobilité réduite, avec de nombreux ascenseurs et notamment deux panoramiques au sein de l'atrium. Un parking permet d'accéder directement dans le hall d'entrée par ascenseur (des taxis partenaires, grands "cabs" londoniens, peuvent également assurer le transport des visiteurs en fauteuil). Les guichets d'accueil sont surbaissés et proposent le prêt gratuit de scooters et de fauteuils roulants manuels (qui peuvent également être réservés à l'avance au +44 2890 766399). Une entrée gratuite est accordée à l'accompagnant. Seule restriction pour les fauteuils électriques, l'attraction au cœur de l'agitation des chantiers navals puisqu'elle suppose d'embarquer dans des nacelles, accessibles néanmoins en fauteuil manuel. Des sièges sont disposés au fil des galeries qui invitent au repos.

Pour les visiteurs déficients auditifs et visuels

Pour les visiteurs déficients auditifs, équipés de prothèses, des boucles magnétiques sont disponibles sur tous les points d'intérêt. Aux malvoyants sont proposées gratuitement des audiodescriptions tandis que la version texte du guide audio peut être envoyée sur demande par mail ou courrier. A noter que le niveau de lumière dans certaines galeries est assez faible ou, au contraire, éblouissant. Des bandes podotactiles guident le visiteur. Toutes les toilettes adaptées sont équipées d'alarmes reliées au PC sécurité. Compter une petite journée pour profiter de cette expérience incontournable, avec la possibilité de se restaurer sur place, d'autant que de nombreux évènements sont organisés au fil des saisons.

Prolonger sa visite, du sur mesure !

A ses pieds, le SS Nomadic, un bateau de croisière contemporain du Titanic venu de Cherbourg, propose une visite en partie accessible aux visiteurs à mobilité réduite. A noter que le musée Titanic's Dock and Pump House (historial des docks), situé dans ce périmètre, n'est pas accessible. Deux jours minimum sont nécessaires pour prolonger la découverte de la ville de Belfast (1h15 d'avion depuis Paris, desservi également par des compagnies low-cost à des tarifs imbattables), réellement digne d'intérêt, forgée dans une histoire aussi riche que tragique. Deux Français installés en Irlande depuis une vingtaine d'années ont créé l'agence Alainn Tours (site en lien ci-dessous) qui propose l'organisation de circuits, notamment pour les voyageurs handicapés, en individuel ou en groupe, prenant en compte chacun de leurs besoins et leur proposant un programme de visites et d'hébergements détaillés. Des escapades sur mesure, en toute quiétude, puisque leur prestation comprend une assistance 7 jours sur 7 et en français.

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.