Dans le Var, un sentier sous-marin adapté à tous !

Dans le Var, un sentier sous-marin adapté à tous !

Résumé : L'association Un fauteuil à la mer a lancé en juin 2018 le premier sentier sous-marin, accessible à tous sur la presqu'île de Giens, à Hyères (Var). Zoom sur la réussite inclusive de l'été qui ferme le 16 septembre 2018.
 
Par le

Un sentier sous-marin a vu le jour le 3 juin 2018 à l'initiative de l'association Un fauteuil à la mer, dans l'enceinte de l'hôpital Renée-Sabran de Hyères (Var). Sur la plage de la Vignette, près du ponton Pierre-Caron, toutes les activités aquatiques sont adaptées aux personnes en situation de handicap, avec, pour credo, « Partager sa différence, c'est refuser l'indifférence ! ».

La richesse des fonds marins

Pour découvrir la vie aquatique, six postes d'observation sous-marins ont été mis en place. À chaque bouée, on retrouve des drapeaux explicatifs sur les espèces animales et végétales de la Ziem (Zone interdite aux engins motorisés). Pour rendre l'activité accessible à tous, l'association s'est dotée d'un kayak transparent, d'un propulseur sous-marin pour les personnes à faible mobilité, de tubas FM avec un émetteur sur le ponton pour les explications sur les fonds et d'une caméra sous-marine à la première bouée retransmise en direct pour ceux qui ne peuvent pas se rendre dans l'eau. À chaque instant, le vacancier est entouré et guidé par les bénévoles et salariés de l'association, notamment son parrain, Stéphane Mifsud, qui détient le record de durée en apnée statique (11 minutes et 35 secondes) et accompagne les personnes avec un propulseur. Grâce à des sièges mécaniques installés sur le ponton, la mise à l'eau est très simple, et les plaisanciers, munis de combinaisons, masques et tubas, découvrent le monde subaquatique lors d'une balade qui se veut ludique et pédagogique. Joël Mallet, moniteur, confie : « L'objectif est de faire plaisir aux personnes handicapées pour qu'elles voient les fonds marins. Les sièges et les harnais sont adaptés pour tout type de handicap. ».

Un public conquis

La plage du Var, labélisée Tourisme et handicap depuis 2011, ne cesse de diversifier ses activités, pour les adapter au plus grand nombre. En moyenne, chaque année, ce sont plus de 11 000 baigneurs qui viennent profiter de cette infrastructure unique en France. Ainsi, la baignade, le kayak, la voile, le bateau ou encore le scooter des mers sont accessibles à tous. Un succès confirmé par les utilisateurs, comme Martine, retraitée, qui confie au journal Var-matin : « C'était paisible et vraiment beau avec les reflets du soleil. Ça fait du bien de pouvoir découvrir la faune et la flore. Je me suis sentie libre et libérée du handicap, il n'y avait plus d'obstacle. J'ai la chance de nager avec les bras, c'est un super exercice sur le plan physique. Et puis, on est tranquille, sans bateau ». Jean-Michel explique à son tour : « C'était une expérience cinq étoiles. J'étais bien assis et le moniteur derrière moi a ramé. Le kayak est transparent, j'ai vu quelques poissons et pas mal de posidonies. ».
Il ne reste que quelques jours pour profiter de ces infrastructures avant la fermeture annuelle, à compter du 16 septembre 2018.

© Capture d'écran YouTube

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Margot Blachon , journaliste Handicap.fr"

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.