7 mois de travaux : Pont d'Avignon accessible aux fauteuils

7 mois de travaux : Pont d'Avignon accessible aux fauteuils

Résumé : Après 7 mois et 210000 euros de travaux, le mythique Pont d'Avignon est désormais accessible aux personnes en fauteuil roulant. Le seul ouvrage de ce type et de cette époque ! "Quand on veut, on peut" selon la présidente de Tourisme et handicaps
 
Par le

Le célèbre Pont d'Avignon (Vaucluse) est désormais entièrement accessible aux touristes en fauteuil roulant, au terme de sept mois de travaux qui ont consisté à rendre son tablier le plus lisse possible grâce à un nouveau revêtement. Le nouvel aménagement du Pont Saint-Bénezet, monument classé par l'Unesco et dont la première construction remonte au XIIe siècle, doit être officiellement inauguré le 13 octobre 2015. Selon la mairie, il sera l'un des rares, sinon le seul, ouvrage de ce type et de cette époque à être rendu entièrement accessible aux personnes avec un handicap moteur.

360 000 visiteurs par an

« De par sa renommée », le pont devait garder son aspect pavé, tout en étant « aussi lisse que possible » pour les fauteuils roulants, explique la mairie. Des galets éclatés, formant une surface assez plane, ont donc été choisis avec des architectes des Monuments historiques, pour remplacer les galets ronds sur le tablier de cet ouvrage qui reçoit 360 000 visiteurs par an. Un plan incliné a également été installé, et d'autres petites interventions ont été réalisées sur la structure, plusieurs fois modifiée au fil des siècles. « Classé en 1995 au Patrimoine mondial de l'Unesco, le Pont appartient à tous les peuples. À ce titre, rendre la visite du monument possible à toute personne en fauteuil et en parfaite autonomie répond de la plus belle manière à ce principe d'universalité », fait valoir la mairie.

210 000 euros de travaux

Les travaux ont coûté 210 000 euros, pris en charge par l'État (40%), la ville (30%), la région Paca (15%), et des partenaires privés. L'aménagement des bâtiments historiques pour qu'ils soient accessibles aux personnes ayant tous types de handicap « dépend avant tout de la volonté des élus locaux. Quand on veut, on peut, ce n'est pas avant tout une question d'argent », a commenté auprès de l'AFP Annette Masson, responsable de l'association Tourisme et handicaps. La mairie espère « à moyen terme » obtenir le label officiel décerné aux sites touristiques accessibles aux visiteurs handicapés moteurs, mentaux, visuels et auditifs.

© Zechal/Fotolia

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

" Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© (2015) Agence France-Presse.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, rediffusée, traduite, exploitée commercialement ou réutilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. L'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions qui ne peuvent être exclus, ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations ".

Commentaires

Réagissez à cet article
 

Le 13/10/2015 par GUINGAND :
Bonjour et bravo pour le pont D'AVIGNON Devenu accessible aux personnes à mobilité réduite BRAVO

Le 13/10/2015 par marie-hélène :
@Guingand: C'est bizarre mais est ce qu'il n'y aurait pas un cynisme sous-jacent dans votre commentaire?. Si oui, je suis bien d'accord avec vous. Et si on demandait aux personnes handicapées elles-mêmes quels sont les endroits qu'elles fréquentent le plus? quels sont les lieux qu'il faut aménager en priorité? Au lieu de jeter de l'argent par les fenêtres comme il le font!!

Le 14/10/2015 par laupie :
felicitation je suis moi mm en fauteuil depuis 2008 maintenant vous allez vous attaquez au palais

Le 14/10/2015 par emmanuelle :
C'est dingue marie helene votre commentaire. alors quand on ne fait pas c est déplorable et quand on fait on jette de l argent par les fenêtres. tous les lieux doivent être accessibles et il n y a pas a demander quelles sont les préférences de chacun. bravo a cette initiative et que ses promoteurs gardent le sourire malgré des avis pessimistes.

Le 14/10/2015 par Walter Salens :
"En priorité": comment le définir, comment questionner? N'oublions pas que d'autres handicaps trouvent solution dans la mise en place d'une accessibilité universelle: contraste visuel, sonorisation, sécurité d'escaliers...

Le 15/10/2015 par Nono25 :
Et le pont du Gard ?

En fauteuil c'est possible si quelqu'un pousse.
Je ne suis pas en fauteuil mon handicap est cardiaque l'accès est très éloigné à moins de louer un fauteuil ?

Et le Mont saint Michel ?

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.