Parcs nationaux : comment les parcourir avec un handicap ?

Parcs nationaux : comment les parcourir avec un handicap ?

Résumé : 60 actions ont été menées depuis 2008 pour permettre l'accès des 10 Parcs nationaux français au plus grand nombre. Refuges accessibles, sentiers aménagés, calèche adaptée... La palette d'options est vaste et le dépaysement assuré.
 
Par le

Parcourir les merveilles de notre patrimoine naturel, c'est possible grâce aux actions menées en faveur du public en situation de handicap. GMF Assurances et les dix Parcs français fédérés au sein de Parcs nationaux de France (depuis le 1er janvier 2017, l'établissement public PNF intègre l'Agence française pour la biodiversité) ont noué, dès 2008, un partenariat sur le thème « La nature en partage ».

10 Parcs sinon rien

« Il s'agit de faciliter l'accès à ces espaces naturels d'exception à tous les publics grâce à un accueil et des aménagements adaptés. C'est également une volonté de faire découvrir et partager au plus grand nombre la richesse de la biodiversité de ces sites et l'importance de leur préservation », souligne Espéranza Duval-Galache, responsable RSE de GMF Assurances. Cet engagement couvre nos dix Parcs nationaux : la Vanoise, Port-Cros, les Pyrénées, les Cévennes, les Écrins, le Mercantour, la Guadeloupe, La Réunion, la Guyane et les Calanques. Pas moins de 5,5 millions d'hectares sur terre et sur mer, qui abritent une faune et une flore remarquables.

3 conventions, 3 axes

Trois conventions ont été signées avec, pour chacune d'elle, un axe prioritaire. La première était dédiée à l'accessibilité pour tous les publics. Pas question pour autant de catégoriser et de restreindre cette implication exclusivement aux personnes handicapées ; elle privilégie, via la notion de « Promenade confort »,  le multi-usage qui concerne également les personnes âgées ou les jeunes enfants. La seconde visait les jeunes en service civique qui souhaitaient s'impliquer auprès des Parcs nationaux.

En faveur de la biodiversité

La troisième, en cours jusqu'à fin 2017, s'ouvre à la biodiversité et la restauration d'espèces souvent menacées via, par exemple, la réintroduction du bouquetin ibérique dans les Pyrénées ou du lamantin dans les eaux de Guadeloupe -une première mondiale. Le conservatoire de l'Abeille noire a, par ailleurs, vu le jour dans la vallée des Encombres sur la commune de Les-Belleville (Savoie). L'utilisation de certains pesticides depuis 20 ans décime en effet chaque année des milliards d'abeilles. Sur l'ensemble de ces projets, deux millions d'euros ont ainsi été investis en 9 ans ; une soixantaine d'actions concrètes et ciblées ont vu le jour. Quelques exemples...

À la montagne

• Au cœur du Parc des Pyrénées, dans la vallée du Tech, un sentier carrossable domine un lac d'altitude et invite les visiteurs en fauteuil roulant à la balade. Si carrossable que même les vaches en estive ont plaisir à l'emprunter, au risque d'y laisser quelques souvenirs... inopportuns ! De nombreuses pauses composées de panneaux d'interprétation permettent de parcourir ce circuit de 800 m parfaitement horizontal (pente de moins d'un %) en totale autonomie.

• Dans le Parc des Écrins, la Maison du Parc à Valgaudemar est labélisée pour les quatre handicaps. La circulation extérieure est facilitée par la présence de bornes tactiles en relief et braille tandis que le parcours de découverte intérieur propose expositions, maquettes tactiles, cartes en relief, salle de projection avec boucles magnétiques et visite audioguidée.

• Du côté du Parc du Mercantour, une nouveauté avec l'Handi e-coguide ; cet audio-guide doté d'un GPS distille les informations en fonction de la direction dans laquelle on tourne la tête.

• Dans celui des Cévennes, on se propulse à l'électrique. Le Parc a en effet confié à l'association Accès sport (Valleraugue) la gestion d'un fauteuil tout terrain à assistance électrique qui fait sensation lors des sorties organisées pour les personnes à mobilité réduite. Emotion plus champêtre avec la calèche du Mas de la Barque, accessible grâce à une rampe inclinée, qui offre une déambulation sur les plateaux du mont Lozère, un patrimoine naturel inscrit sur la liste de l'Unesco.

À la mer

• Dans le Parc de Port-Cros, les amateurs de grande bleue ne seront pas en reste ; la plage d'Argent, située à 1,4 km du port de Porquerolles, offre une immersion maritime tout confort grâce à des pontons en bois qui permettent de déambuler en fauteuil sur l'arrière-plage ou des chemins de bois d'accéder jusqu'à l'eau.

• Dans le Parc des Calanques, créé en 2012, c'est le Moby Dick, un navire de promenade en mer, qui accueille deux personnes en fauteuil roulant et facilite leur circulation sur le pont.

• Dans le Parc de la Guadeloupe, direction les Caraïbes pour une découverte rafraîchissante : une escapade jusqu'à la cascade aux Ecrevisses (Petit-Bourg) est en effet possible via un sentier labélisé Tourisme et handicap.

Une collection de films promotionnels courts (4 minutes) sur les Parcs nationaux accessibles à tous est disponible sur la chaîne YouTube de PNF (en lien ci-dessous).

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Emmanuelle Dal'Secco, journaliste Handicap.fr"

Commentaires

Réagissez à cet article
 

Le 04/09/2017 par UMEN association :
On peut aussi accéder à des sites comme le néouvielle avec des Joëlettes et l'association UMEN
https://www.facebook.com/UMEN31/posts/1502767383146402

Le 04/09/2017 par ONF- Calanques :
Par le passé, l'ONF et Handi Cap Evasion organisaient la traversée de Marseille a Cassis par les sentiers en joliettes. Un exploit en equipe! :)
Retour de la traversée en 2018?

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.