Aude : les sites incontournables, leur accessibilité

Aude : les sites incontournables, leur accessibilité

Résumé : L'Aude est avant tout réputée pour son chapelet de châteaux cathares, le canal du Midi et l'imposante cité de Carcassonne. Mais des siècles d'histoire ont-ils rendu ces sites majeurs accessibles aux visiteurs handicapés ?
 
Par le

L'Aude recèle quelques grands sites de renommée internationale qui méritent assurément le voyage. Voici ceux qui ont reçu l'agrément « Tourisme et handicap » :

La réserve africaine de Sigean www.reserveafricainesigean.fr ). Label : handicap mental et auditif mais pas encore moteur. Lieu de détente sur presque 300 hectares. La visite se compose d'un itinéraire en voiture individuelle à travers les différents parcs, puis d'une balade à pied. Une partie du sentier, environ 50 %, est accessible aux fauteuils mais de forts dénivelés et la qualité du revêtement compromettent la progression sur la partie basse de la réserve. L'acquisition de petits véhicules électriques destinés à la clientèle à mobilité réduite est à l'étude. Tarifs préférentiels pour les visiteurs handicapés : 11 € au lieu de 26 €.

Le gouffre géant de Cabrespine www.grottes-de-france.com ). Label : handicap moteur, mental et auditif. Visite de 45 min dans les entrailles de la Montagne noire, entièrement accessible aux fauteuils roulants, grâce à un plan très légèrement incliné.

Dinosauria, le musée des dinosaures à Esperaza www.dinosauria.org ). Label : mental, et moteur en cours. Seuls les sanitaires ne sont pas encore aux normes mais l'ensemble du site est accessible. Le sous-titrage des animations est proposé pour les malentendants. Le premier musée français dédié aux dinosaures sur plus de 2000 m2 d'exposition. Un régal pour les plus jeunes !

Le canal du Midi. Véritable ombilic entre Toulouse et la Méditerranée, le canal du Midi, long de 240 km et comptant 350 ouvrages d'art, écluses, ponts ou aqueducs, a été inscrit au Patrimoine Mondial de l'Humanité par l'UNESCO en 1996. La partie audoise du canal propose une très belle promenade labélisée TH pour le handicap moteur. Déjeuner dans un restaurant sur les rives, croisière sur l'un des bateaux accessibles ou en handbike sur les chemins de halage à l'ombre d'arbres tricentenaires... Dans le guide « Tourisme et handicap », une carte recense la vingtaine de sites labélisés (hébergements, restaurants ou musées) qui jalonnent ce parcours qui se prolonge le long du canal de la Robine, assurant la jonction avec Port-la-Nouvelle. La navigation est autorisée aux bateaux habitables de mars à novembre ; Canalous plaisance www.canalous-plaisance.fr ) a fait l'acquisition d'un bateau labélisé (pour trois handicaps dont moteur) pour 4 personnes qui autorise même l'accès au poste de pilotage à une personne en fauteuil. Deux organisateurs de croisières proposent également une promenade de deux heures : les « Croisières du Midi » au départ de Homps www.croisieres-du-midi.com ) qui mettent à disposition un bateau avec accès et toilettes adaptées ; et Lou Gabaret (04 68 71 61 26) à Carcassonne (seuls les WC ne sont pas adaptés).

Les châteaux cathares. Les bâtisseurs de l'époque n'avaient qu'un seul souci : rendre ces forteresses imprenables. Ce défi d'un autre siècle est donc toujours d'actualité et compromet définitivement la visite des personnes à mobilité réduite. Sur les 20 sites cathares, châteaux, musées et abbayes, que compte le département, un seul, le château de Saissac www.saissac.fr ), est adapté. La découverte de celles qu'on a surnommées les « citadelles du vertige », comme Peyrepertuse, Quéribus, Aguilar, Puivert, Puylaurens, Termes ou Arques, n'est donc pas envisageable en fauteuil roulant et le visiteur devra se contenter du panorama, au demeurant saisissant, depuis la route qui mène à ces nids d'aigle. La plupart des sites proposent néanmoins des tarifs spécifiques pour les visiteurs handicapés.
A noter tout de même, des efforts réalisés par trois abbayes du département (Fontfroide, Caunes-Minervois et Saint-Papoul) partiellement accessibles aux personnes à mobilité réduite. Un descriptif des particularités d'accès et le programme des évènements 2010 (concerts, spectacles son et lumières ou expositions) est disponible auprès de Dorian, chargé de la mission handicap du Comité départemental du tourisme.

Le sentier cathare est, lui aussi, l'un des itinéraires mythiques du département qui relie le littoral à la haute vallée de l'Aude mais, à ce jour, aucune adaptation, par exemple des circuits en joëlette (brancards roulants manipulés par deux personnes), n'a été envisagé pour les personnes à mobilité réduite. Une consolation cependant avec la marque déposée « Le pays cathare » qui, depuis 1992, témoigne de la qualité de l'accueil audois et rassemble 1000 professionnels du secteur. Il existe un guide spécifique (version papier ou téléchargeable sur le site) qui identifie chaque site ou hébergement labélisé TH par un picto.
www.payscathare.org ou 04 68 11 37 97

 En savoir plus sur notre dossier « Tourisme et handicap » dans l'Aude :

Aude : « Un tourisme pour tous ! » et contacts
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0.0.0-3166.php

Aude : Editorial d'Alain Coste, directeur du CDT + projets
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0.0.0-3167.php

Aude : le tourisme adapté en chiffres
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0.0.0-3168.php

Aude : l'accueil des visiteurs handicapés
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0.0.0-3169.php

Aude : Carcassonne, notre ville coup de cœur
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0.0.0-3171.php

Aude : Narbonne, des actions positives
http://tourisme.handicap.fr/art-tourisme-culture-15.0

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.