Hello Handicap PME du 05 au 08 décembre, Inscrivez-vous !

95 : handicap et art dans un festival fou et merveilleux !

95 : handicap et art dans un festival fou et merveilleux !

Résumé : Une première dans le Val d'Oise, du 6 au 26 octobre 2012 : 20 jours de festival, 10 spectacles, 11 villes ! Tous portés par Viva la Vida, un festival inattendu qui prouve que le handicap peut être une muse ou un acteur drôle, déjanté, audacieux...
 
Par le

Quel est le point commun entre Django Reinhardt, Michel Petrucciani, Van Gogh, Camille Claudel, et Frida Kalho, dont le dernier tableau avant de mourir s'intitulait « Viva la vida » ? Tous étaient « en situation de handicap », comme on se plait à le dire désormais. Aujourd'hui, rien n'a changé : la différence reste toujours créative, inventive, géniale... Le nouveau festival Viva la Vida entend le prouver. Pour la première fois dans le Val d'Oise, cet évènement d'envergure exceptionnelle œuvre, avec des artistes singuliers, pour forger un autre regard sur le handicap.

Déficience et art sont-ils compatibles ?

Il fallait a priori de l'audace pour réunir l'art, haut-placé dans l'échelle des qualités humaines, avec le handicap qui nous renvoie l'image d'une déficience indépassable et généralisée. A priori seulement car les spectacles retenus prouvent que les talents d'aujourd'hui comme ceux d'hier savent nous surprendre et perpétuer un élan créateur à la fois riche et diversifié. Le titre optimiste de cette manifestation se marie harmonieusement à la beauté des œuvres présentées. Certaines programmations sont destinées aux scolaires. L'apprentissage précoce de l'acceptation des différences !

Fou et pas cher !

Un programme facétieux, intelligent, dynamique : spectacles, théâtres, cinéma, danse, cirque, conférences, débats, rencontres professionnelles... On doit cette belle initiative au Pôle ressource « Théâtre du Cristal », en partenariat avec L'apostrophe, scène nationale de Cergy-Pontoise et du Val d'Oise et le Conseil général. Ça se passe dans une dizaine de villes du département, du 5 au 26 octobre 2012. Et pour ne rien gâcher, la plupart des spectacles proposent des tarifs très abordables : au maximum 17 euros.

Au programme...

Lointain intérieur (cabaret)

C'est le point d'orgue de ce festival. Depuis 2004, le Théâtre du Cristal a transformé des personnes en situation de handicap travaillant en ESAT en comédiens professionnels. Avec la complicité de deux musiciens, du chorégraphe et du magicien, Olivier Couder embarque ses acteurs, qui en connaissent un rayon sur les gouffres de l'être, dans un voyage vers les poèmes d'Henri Michaux. Télescopage de sons et de sens, ce cabaret jubilatoire des âmes est une traversée de l'intime et de ses étrangetés. Une fête païenne et sauvage, qui jaillit en toute liberté, dans un souffle qui brasse sens dessus dessous les rythmes les plus endiablés. (Du 18 au 20 octobre au théâtre des Arts à Cergy).

Extrémités (cirque)

En introduction de ce festival, les trois protagonistes du Cirque Inextremiste, totalement, fondamentalement, irrémédiablement givrés, frappés, déjantés, prennent possession de la piste. (Vendredi 5 à 20h30 à Eaubonne et samedi 6 à 20h30 à Vauréal)

Hic sunt leones et Ch(ose) (2 spectacles : solo de danse et récit)

Pendant deux ans, cette compagnie a travaillé en résidence à l'hôpital pour enfants polyhandicapés de La-Roche-Guyon. (Samedi 6 octobre, à 15 et 17h, au château de La-Roche-Guyon.)

Traversée (spectacle bilingue en français et langue des signes)


Il nous raconte une histoire d'amour entre une adulte sourde et une enfant entendante. (11 représentations dans 4 théâtres, du 8 au 19 octobre)

Les flamants roses (théâtre et danse)


Ali Fekih danse avec des béquilles. Dans la rue, le plus souvent. Cela suffit pour se tenir debout dans le monde, ruser avec le handicap pour qu'il ne musèle pas sa rage de danser. (Vendredi 12 à 21h à Jouy-le-Moutier et vendredi 19 à 21h à Fosses).

Nos plusieurs (cinéma)

Séance de cinéma suivie d'une rencontre avec le réalisateur du film et l'équipe du Théâtre de Cristal. Il raconte l'aventure du montage du célèbre Mahâbhârata avec des comédiens dont certains souffrant d'autisme, des jeunes gens que l'on dit « décalés ». (Mardi 23 à 20h30 à Saint-Ouen-l'Aumône)

Héritage (théâtre)

En 1880, le Congrès international de Milan interdit la langue des signes dans l'éducation des sourds. Cent ans plus tard, Emmanuelle Laborit fonde, à Paris, l'International Visual Theatre, laboratoire sur la langue des signes. Cette pièce retrace l'histoire tumultueuse de la reconnaissance d'un droit à la différence. (Jeudi 25 à 19h30 et vendredi 26 à 20h30 au théâtre des Arts de Cergy).

Les autres sont-ils différents de nous ? (théâtre)

Ce « Théâtre-Miroir n°4 » questionne la différence entre les individus, hommes, femmes, enfants, en situation de handicap ou non. 2 séances proposées au coeur des lycées de Pontoise et Argenteuil. (Vendredi 12)

Donner accès, créer, vivre ensemble (conférence-débat)

Elle est ouverte à tous, et tout particulièrement aux établissements culturels et médico-sociaux. L'occasion aussi de s'interroger sur une situation intolérable : celle de l'accès des personnes handicapées à la culture, de moitié inférieure au reste de la population. (Vendredi 12 de 9h30 à 17h au théâtre des Louvrais de Pontoise)

Quand l'art et le handicap se rencontrent (conférence-débat)

L'art et le handicap sont liés depuis longtemps : les tableaux de Brueghel, Vélasquez, Otto Dix font apparaître des cortèges d'infirmes, de nains, d'aveugles et d'estropiés. Qu'en est-il aujourd'hui ? Un second débat interroge également sur le statut de l'artiste en situation de handicap. (Samedi 20 de 15 à 19h, théâtre des Arts à Cergy)

Résa : 01 34 20 14 14
Programme complet : www.lapostrophe.net/images/Programme%20VIVA%20LA%20VIDA%202.pdf

« Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr.Toutes les informations reproduites sur cette page sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par Handicap.fr. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, sans accord. »

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Tous les liens

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.