7 000 km en Australie : le défi d'un aventurier paraplégique

7 000 km en Australie : le défi d'un aventurier paraplégique

Résumé : En quête de découvertes et de sensations fortes, Stève Lucas s'apprête à traverser l'Australie de long en large. Ce baroudeur paraplégique aura pour seule béquille son vélo à bras et sa compagne. Un défi à suivre à partir du 3 décembre 2018.
 
Par le

« Rester c'est exister mais voyager c'est vivre » ; Stève Lucas en a fait son credo. Ce globe-trotter paraplégique s'est rendu sur tous les continents ou presque... A son incroyable collection, il manque l'Océanie. Alors, il a décidé que son prochain périple serait austral : 7 000 km en handbike pour traverser le pays des kangourous, de Sydney à Perth, en passant par la Tasmanie. Départ prévu le 3 décembre 2018.

2016 : l'année où tout a basculé

Cette passion pour le voyage, Stève Lucas l'a toujours eue. Inde, Bhoutan, Cuba, Rwanda, Bolivie, Islande, États-Unis, Thaïlande, Argentine, Finlande... Plus de trente ans à parcourir la planète en quête de nouveaux horizons et de rencontres culturelles. A chaque voyage, son documentaire. Sa routine : explorer puis filmer ses aventures et écrire des livres pour transmettre ses découvertes. Son plus fidèle allié : le vélo qu'il emmène dans la plupart de ses excursions, quand ce ne sont pas ses rollers. Jusqu'à ce qu'il rencontre sa compagne Mirjam Jullien, au Guatemala, une autre baroudeuse intrépide, avec qui il parcourt 13 000 km à vélo à travers l'Europe et l'Asie. Mais, le 17 avril 2016, un incident bouleverse sa « vie de rêve ». Alors qu'il restaure le plancher de sa grange, il fait une mauvaise chute de plus de trois mètres. Son réveil à l'hôpital est brutal : « Vous ne marcherez plus, mais vous avez de la chance, il vous reste votre tête et vos deux bras. » Stève comprend alors qu'il est paraplégique. En guise d'acolyte, désormais, un fauteuil roulant.

Le défi australien

Mais cet aventurier ne se laisse pas abattre et « remonte en selle », en l'occurrence à bicyclette, dès que son état de santé le lui permet. Il se lance un défi : traverser la France en vélo à bras, à la suite duquel il écrit Ce jour-là, c'était la nuit, le livre qui marque le début de sa « seconde vie ». Le premier voyage d'une longue série… « Le handicap ne doit pas tuer une passion mais la faire renaître différemment », affirme-t-il. Une force de vie qui le conduit rapidement à envisager un voyage à l'autre bout de la terre, en Australie. « C'est un vrai challenge car nous n'aurons aucune assistance ! Nous serons tous les deux, avec notre tente. Beaucoup d'inconnues nous attendent », réagit sa compagne. Un road-trip en autonomie complète qui donnera lieu à un documentaire. En attendant, les impatients et les curieux peuvent suivre leurs pérégrinations sur leur site internet (en lien ci-dessous). « Repousser les limites de son handicap est bien plus qu'un défi, c'est se donner la chance de vivre une vie authentique et libre », conclut Stève. Il n'y a plus qu'à lui souhaiter bonne route !

Handicap.fr vous suggère les liens suivants :

Articles sur Handicap.fr

Autres liens sur Handicap.fr

Sur le web

"Tous droits de reproduction et de représentation réservés.© Handicap.fr. Cet article a été rédigé par Cassandre Rogeret, journaliste Handicap.fr"

Commentaires

Soumettre un commentaire
Rappel : merci de bien vouloir éviter les messages diffamatoires, insultants, tendancieux... Pour les questions personnelles générales, prenez contact avec nos assistants.